PlusConcrètement

It started with an idea…

Comme quoi, il n’y a pas que des cons chez les Américains ! Au passage, l’avantage d’avoir ses propres serveurs d’hébergement, c’est qu’on peut -enfin- dire ce qu’on veut sans se faire couper la co pour, comment ils disent déjà ? Ah oui, voilà : Pour « votre sécurité ». Baltringue ! Mais je m’égare encore… Et oui, voilà, je n’ignore rien des techniques de présentation professionnelle et de séduction que, visiblement, je n’utilise pas… Me décrédibilise tout seul, comme un grand,c’est un peu fait exprès, donc fais le tri, au milieu de mes conneries, y’a des infos de tout premier ordre qui risquent de pas faire marrer des milliardaires, et ce sont mes dents, pourries, mais j’y tiens…Kapitché ? Le jour où il faut y être, propre, j’y serai.


Bien, La suite

2010

Immatriculation d’ une petite entreprise artisanale d’installation de CPL pour des hôtels. Entreprise qui, malgré la crise, ne connait pas la crise. Ouep, y’a répétition mais fais ce que je veux. Si ça te plait pas, décales, ‘t’ai pas invité.

2012

40 installes CPL plus tard, à Cannes, Nice, Bordeaux, Toulouse, Lille, Dubaï, Fort-de-France, Djakarta, Paris, Brest, Strasbourg, etc, ça branche au cul des CPL des émetteurs WIFI… Et c’est reparti…

2016

111 clients, hôtels, campings, bases de loisirs, ancienne caserne militaire, tout seul avec mon petit chapeau et ma petite auto. Même fait un pont WIFI de 27 km entre La Rochelle et l’île d’Oléron, signal passé pile au dessus de Fort Boyard, marrant. Puis un jour ça m’a gonflé, j’ai tout laissé tomber. Mais rien oublié : quand j’arrive qq part, à la moitié de la clope, je sais combien il faut mettre d’antennes, où, combien ça coûte, quel débit arrive où, tout.

2017

Commencé à bricoler sur l’intelligence « artificielle », je déteste ce terme, bref. Puis complètement par hasard, je suis tombé sur Chang. Un faux blaze mais un vrai petit génie. Lui Chang et… Difficile de mettre des mots, et comme je passe déjà pour un taré (au moins à mi-temps)… Peut-être plus tard. Clairement, il y a un avant et un après, never forget, one time in life…

Pour patienterEn attendant la suite…